in ,

Concours Officier de Police Nationale 2022 : en France

Concours Officier de Police Nationale 2022 : en France
Concours Officier de Police Nationale 2022 : en France
Concours Officier de Police Nationale 2022 : en France
Concours Officier de Police Nationale 2022 : en France

Concours Officier de Police Nationale 2022 : en France. Vous avez toujours rêvé de devenir officier de police ? Nous vous avons préparé le guide complet pour passer le concours d’officier de la police nationale. Il détaille toutes les informations dont vous aurez besoin pour vous inscrire et réussir les concours d’officier 2022.

Il existe plusieurs corps d’emplois et de grades possibles dans la filière Police Nationale.

Pour débuter sa carrière dans la police nationale, le candidat a plusieurs choix :

  • accéder au premier corps d’emploi, le corps d’encadrement et d’application, en tant que gardien de la paix. Si c’est votre cas, vous pouvez consulter notre guide complet des concours de gardien de la paix,
  • viser le corps de commandement, le corps des officiers, et débuter directement sa carrière au grade de capitaine de police (nommé lieutenant les 4 premières années après la titularisation),
  • intégrer le corps de conception et de direction, en débutant comme commissaire,
  • pour les personnes sans diplôme, il est possible de devenir cadet de la république ou adjoint de sécurité, puis d’évoluer en interne.

Pour accéder au corps d’emploi de commandement (corps des officiers), il existe trois types de concours, selon le profil du candidat :

  • le concours externe (1er concours) pour les civils détenteurs d’une licence (niveau BAC+3),
  • le concours interne (2ème concours) pour les fonctionnaires du ministère de l’Intérieur,
  • la Voie d’Accès Professionnelle (VAP) pour les fonctionnaires de police.

1. Conditions d’accès aux Concours d’Officier de la Police Nationale

Même si environ 5% des postes d’officier sont pourvus par des promotions en interne sans concours, près de 95% des officiers de police sont recrutés via plusieurs concours.

Quel que soit le concours (interne ou externe), le candidat doit tout d’abord répondre à certaines conditions :

  • être de nationalité française,
  • avoir un casier judiciaire vierge de toute condamnation incompatible avec l’exercice du métier visé,
  • pour les personnes âgées de moins de 25 ans, avoir accompli la Journée Défense et Citoyenneté (JDC) ou détenir une attestation provisoire de participation délivrée par le Centre du Service National,
  • avoir une bonne moralité (une enquête de bonne moralité est effectuée après l’admission aux épreuves).

1.1 Conditions supplémentaires pour passer le Concours Externe

Pour passer le concours externe des officiers de police, le candidat doit répondre à d’autres conditions spécifiques :

  • avoir moins de 35 ans au 1er janvier de l’année du concours,
  • être titulaire d’une Licence (ou un diplôme équivalent BAC+3), ou avoir une expérience professionnelle de 3 ans dans le domaine de la sécurité (ou 2 ans si le candidat détient un diplôme immédiatement inférieur à la Licence, un BTS par exemple),
  • être jugé physiquement apte pour le métier de policier par un médecin agrée :

– ne pas être atteint d’une maladie ou d’une infirmité incompatible avec le métier,
– répondre à un ensemble de conditions (profil SIGYCOP) : vision, audition, état général, psychisme, etc…,
– être apte à porter et à utiliser des armes,
– être apte à travailler de jour et de nuit,
– être négatif au dépistage de produits illicites.

Plusieurs exceptions existent :

  • les parents de 3 enfants à charge et les sportifs de haut niveau peuvent se présenter au concours sans avoir de diplôme,
  • les parents de 3 enfants à charge, les parents élevant seuls leurs enfants et les sportifs de haut niveau peuvent se présenter au concours sans conditions d’âge,
  • la limite d’âge peut être reculée jusqu’à 37 ans sous certaines conditions (1 an par enfant à charge, 1 an par personne handicapée à charge, le nombre d’années passées au service national, etc…),
  • la limite d’âge peut être reculée jusqu’à 45 ans dans le cas où le candidat élève ou a élevé pendant au moins 5 ans un enfant de moins de 16 ans.

N’hésitez pas à contacter le numéro d’information sur les carrières de la Police nationale (0800 22 0800) pour savoir si vous pouvez bénéficier d’une de ces nombreuses dérogations.

Environ 50% des emplois d’officier de police à pourvoir chaque année sont recrutés par concours externe. À titre d’exemple, en 2020, 48 places sur 100 ont été ouvertes au recrutement par ce concours.

1.2 Conditions supplémentaires pour passer le Concours Interne

Le concours interne pour devenir officier de police est réservé aux fonctionnaires travaillant depuis 4 ans dans un service affecté au ministre de l’Intérieur.

Au 1er janvier de l’année du concours, le fonctionnaire doit :

  • avoir effectué 4 ans de service actif depuis sa titularisation dans ce service,
  • s’il est fonctionnaire actif de la police nationale, être à plus de 11 ans de la limite d’âge du corps d’emploi visé (ne pas avoir plus de 46 ans),
  • répondre aux conditions d’aptitude physique.

Environ 20% des postes ouverts chaque année sont recrutés par le concours interne. À titre d’exemple, 20 places sur 100 ont été ouvertes au recrutement par ce concours en 2020.

1.3 Conditions supplémentaires pour passer le Concours par Voie d’Accès Professionnelle (VAP)

Ce concours est destiné aux fonctionnaires de police du corps d’encadrement et d’application (gardien de la paix, brigadier, major) ayant, au 31 décembre de l’année du concours :

  • maximum 50 ans,
  • au minimum 2 années d’ancienneté dans un ou plusieurs grades de ce corps.

Environ 25% des emplois à pourvoir sont recrutés par VAP. En 2020, 25 places sur 100 ont été ouvertes au recrutement par ce dispositif.

Épreuves des Concours Interne et Externe

Le concours est composé d’épreuves d’admissibilité (épreuves écrites), d’épreuves de pré-admission (sport) et d’admission (oral). Elles se déroulent en plusieurs phases. La plupart des épreuves sont similaires pour les deux concours. Nous vous l’indiquerons lorsque ce n’est pas le cas.

3.1.1 Épreuves d’Admissibilité

La phase d’admissibilité est composée de 3 épreuves écrites communes aux deux concours (dissertation, cas pratique et QCM) et de 2 épreuves distinctes supplémentaires pour le concours externe et d’une épreuve supplémentaire pour le concours interne.

La qualité de la rédaction (orthographe, syntaxe, etc.) et l’esprit de synthèse sont pris en compte dans la notation. Pour les épreuves de rédaction, il n’est pas indispensable de rédiger un plan formel même s’il est recommandé d’avoir un plan en tête pour faciliter la rédaction.

3 Épreuves communes aux concours externe et interne :

  • Dissertation de culture générale (coefficient 4) :

L’épreuve dure 4 heures. Le sujet, d’ordre général, est lié à l’évolution des idées et des événements politiques, économiques et sociaux en France et dans le monde à partir du XXe siècle.

Exemple de sujets :

– Sujet 2018 : « Notre maison brûle et nous regardons ailleurs ». Commentez cette citation de Jacques Chirac lors de l’assemblée plénière du IV Sommet de la Terre à Johannesburg (Afrique du Sud) le 2 septembre 2002.
– Sujet 2017 : « Comment l’évolution du travail transforme-t-elle notre société ? ».
– Sujet 2016 : « La culture, est-elle une affaire d’État ? ».
– Sujet 2015 : « Peut-on admettre l’insécurité dans nos sociétés contemporaines ? ».

  • Résolution d’un cas pratique (coefficient 3) :

À partir de plusieurs documents administratifs et de graphiques d’une trentaine de pages maximum, le candidat a 4 heures pour proposer des solutions à la problématique qui lui ait proposé. Il doit être capable de se projeter dans cette situation, de proposer des solutions pour résoudre cette situation et d’argumenter ses propositions.

Il vous suggère d’insister sur les dispositions concernant l’organisation de la billetterie du match, les prescriptions à formuler aux clubs et la Ligue de football professionnel dans le cadre de cette rencontre. »

10 documents au total ont été mis à disposition du candidat pour ce cas pratique. Exemple de documents :

– deux plans des cheminements vers le stade de France et un plan du stade,
– code de la sécurité intérieur et article de presse « qui est responsable après les incidents d’un match de football »,
– service public.fr « Interdiction de stade » et « Interdiction de déplacement ».

  • Questionnaire à Choix Multiple (QCM) ou à réponses courtes (coefficient 3) :

Le candidat a 1 heure pour répondre à des questions de connaissances générales portant sur :

– l’actualité politique française et internationale,
– les institutions politiques françaises et européennes et leur fonctionnement,
– les règles de la citoyenneté,
– l’organisation et les missions des services de la police et du ministère de l’Intérieur.

Exemple de questions :

Annales 2018 :

– La zone d’aménagement différée de Notre Dame des Landes (5 points).
– Les accords de Schengen et leurs évolutions (9 points).
– La Catalogne, du référendum du 1er octobre 2017 aux élections de décembre 2017 (6 points).

Annales 2017 :

– Le médiateur interne de la police nationale : rôle et saisine (5 points).
– Le plan VIGIPIRATE : évolution depuis sa création et modalités de mise en œuvre (5 points).
– La Loi portant sur la Nouvelle Organisation du Territoire de la République (8 points).

2 points sont attribués pour l’orthographe, la grammaire et la syntaxe.

2 épreuves écrites supplémentaires pour le concours externe :

  • Questionnaire à choix multiple ou à réponses courtes (coefficient 2) :

Les questions portent sur le droit administratif général et les libertés publiques. L’épreuve dure 1 heure et est notée sur 20.

Written by Le parametreur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

 Liste des Candidat(es) Retenues pour le Concours Direct d’Entrée à la Fonction Publique Malienne

Comment consulté les Résultats officiels du BAC 2022 au MAROC ?

Concours de blogs D4D pour les blogueurs africains

Préparation au concours cafop côte d’Ivoire 2022 : anciennes épreuve de Français