in ,

Les composants d’un chariot élévateur

Les composants d'un chariot élévateur
Les composants d'un chariot élévateur

Les composants d’un chariot élévateur.

 Par définition, un chariot élévateur est un appareil de levage et de manutention destiné au transfert de charges dans les usines ou les entrepôts de stockage. Sur le marché existe un grand nombre de choix d’engins élévateurs permettant le chargement, le déchargement et le transport de marchandises vers les lieux d’emmagasinage. Selon les besoins précis des secteurs, mais surtout en fonction de l’usage auquel ces chariots sont destinés, le choix peut différer d’une entreprise à une autre. Quelles que soient les mesures que vous souhaitiez adopter, 4 points principaux sont essentiels à comprendre pour vous guider dans votre choix. 

Les différents types de chariots élévateurs

Le chariot élévateur tout-terrain : destiné à un usage intense, le chariot élévateur tout-terrain est capable de soulever des charges de 1 à 50 tonnes. Il s’adapte à toutes les distances quel que soit le type de terrain. Il est apprécié pour sa grande polyvalence et sa robustesse, mais aussi pour sa vitesse. 

Le chariot à mât rétractable : aussi efficace que le chariot élévateur tout-terrain en termes de capacité de charge, le chariot à mât rétractable procure les mêmes fonctions, convient à un usage intense et s’adapte à toutes les distances avec l’avantage d’une grande polyvalence, d’une bonne vitesse et d’une robustesse éprouvée. Il peut aussi servir à récupérer des marchandises emmagasinées en hauteur dans les entrepôts, dans les entreprises de logistique ou encore au sein des centres de distribution.

Le gerbeur : idéal pour manipuler, pour soulever et pour le gerbage des charges d’un poids moyennement compris entre 1 et 2 tonnes, le gerbeur convient aussi à un usage intense. Il offre comme avantage une grande facilité d’accès aux espaces exigus et est aussi apprécié pour sa vitesse quoiqu’efficace uniquement en sol aménagé offrant une pente de 5 à 10 % au plus. Il sert idéalement au placement de marchandises sur des rayonnages moyennement faibles en hauteur.

Le préparateur de commande : idéal pour la manutention, l’élévation et le gerbage, le préparateur de commande offre une capacité de charge d’environ 1 à 2 tonnes. Il offre l’avantage d’une bonne vitesse avec un maximum de confort à l’emploi bien qu’il ne soit adapté uniquement qu’au sol aménagé par un maximum de pente compris entre 5 à 10 %. Il trouve de l’efficacité pour optimiser matériellement la gestion des cycles de produits.        

Le transpalette : uniquement destiné à la manutention basse, cet outil permet facilement l’accès aux espaces réduits, mais ne convient qu’à un sol aménagé uniquement. Il est surtout efficace pour le déplacement des palettes à hauteur réduite. 

A lire aussi

Les composants d’un chariot élévateur

Les composants d’un chariot élévateur

LE SIEGE DU CONDUCTEUR

Réglage du poids

C’est le réglage primordial sur un chariot élévateur. Pour assurer la stabilité de l’engin à tout instant, un chariot élévateur est dépourvu de suspensions, et les pneus possèdent une rigidité largement supérieure à ceux d’une voiture. Le siège de chariot élévateur est, de loin, le principal élément de filtration des vibrations ressenties par le conducteur. Un siège mal réglé, trop faible ou trop fort, va engendrer des chocs qui seront ressentis par le conducteur à chaque passage d’obstacle. Tout conducteur doit s’assurer que le siège est correctement réglé par rapport à son poids, avant de démarrer un chariot élévateur.

NB : la plupart des sièges peuvent être réglés entre 50kg et 130kg, mais il existe des sièges pouvant s’adapter à des gabarits moins conventionnels, allant de 45kg à 170kg.

Réglage longitudinal (réglage de la position)

Pour que les différents conducteurs puissent trouver une position de conduite correcte, en fonction des différences de taille et de gabarit, il est également indispensable que le siège de chariot élévateur soit réglable dans le sens longitudinal, d’avant en arrière, selon une course suffisante pour tous les conducteurs éventuels.

Réglage de l’inclinaison (levier de réglage d’angle du dossier)

Cette fonctionnalité est appréciable pour pouvoir changer légèrement de posture au cours de la journée de travail. Certains sièges offrent quelques crans de réglage. Les meilleurs sièges de chariot élévateur permettent d’incliner fortement de l’ordre de -5° à +30°, par incréments de 2.5°.

Astuce : Certains sièges peuvent se plier totalement en deux, ce qui peut faciliter l’ouverture du capot pour les contrôles de routine, tels que le niveau d’huile du moteur ou de niveau d’eau de la batterie.

 L’accoudoir (dispositif de maintien du bassin)

 Il permet de reposer le bras qui tient le volant, tout en offrant un troisième point d’appui lorsque l’on monte et l’on descend du chariot.

Written by Le parametreur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résultats Baccalauréat Comores 2022

Résultats du BAC 2022 au Tchad 1er tour liste des admis

Résultats de Présélection FST Settat 2eme C. ingénieur 2022

Résultats de Présélection FST Settat 2eme C. ingénieur 2022