in ,

CHAN 2023 : Le calendrier complet

CHAN 2023 : la Côte d’Ivoire, en quart de finale
CHAN 2023 : la Côte d’Ivoire, en quart de finale

CHAN 2023 : Le calendrier complet.

Le 7e Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) débute ce soir en Algérie avec un match d’ouverture entre les Fennecs Locaux et leurs voisins libyens. Un match d’ouverture qui se déroulera dans le tout nouveau stade Nelson Mandela à Alger.

Il y avait du beau monde jeudi soir dans la capitale algérienne pour inaugurer le stade Nelson Mandela, baptisé du nom de l’icone continentale. Le président de la CAF, Patrice Motsepe, était particulièrement ému d’honorer son défunt compatriote. A ses côtés, le président de la FIFA Gianni Infantino était présent comme quelques mois auparavant pour l’édition précédente au Cameroun.

L’enceinte située à Baraki, au sud-est d’Alger, aura mis près de 20 ans à sortir de terre. Lancée en 2009, la construction a connu plusieurs années marquées par de longs arrêts avant d’être livrée. 

Ce soir, les tribunes seront pleines à craquer et Patrice Mostepe pourra officiellement lancer un CHAN qu’il annonce comme « le plus réussi de l’histoire »

« L’Algérie possède des installations de classe mondiale », s’est-il félicité lors de la conférence de presse inaugurale. « La CAF accorde une importance particulière à cette compétition consacrée aux joueurs locaux et c’est pour cela que nous avons augmenté la dotation de la compétition, afin d’encourager les nations africaines à promouvoir le joueur local et développer le football dans notre continent ».

Patrice Motsepe a soigneusement évité le sujet de la participation en suspens du Maroc, finalement validée dans la soirée. L’absence des double tenants du titre aurait mis à mal ses ambitions pour le tournoi.

Les Lions de l’Atlas feront à nouveau figure de favori alors que la compétition rassemblera pour la première fois 18 nations, réparties en cinq groupes.

5 groupes, 18 nations

Dans le premier, l’Algérie sera favorite. En plus de jouer à domicile, elle reste sur une victoire prestigieuse lors de la première Coupe Arabe organisée par la FIFA fin 2021 au Qatar avec une équipe très proche de celle qui sera aligné pour ce CHAN. Les Fennecs devront marquer le coup dès ce soir face à la Libye dirigée par le Français Corentin Martins. Les Chevaliers de la Méditerranée brillent régulièrement au CHAN qu’ils avaient remporté en 2014. L’Éthiopie et le Mozambique, absents des dernières éditions, ne devraient pas inquiéter les deux formations nord-africaines.

Le « groupe de la mort » de ce CHAN est incontestablement le groupe B, avec trois formations parmi les plus compétitives du continent. Deux fois titrés par le passé, les Léopards congolais partent avec une légère avance dans les pronostics mais devront se méfier des Ivoiriens et des Sénégalais. Les deux géants ouest-africains profitent de l’élargissement du format pour faire leur retour dans le tournoi et débarquent en Algérie avec de grandes ambitions. L’Ouganda semble bien peu armé pour créer la surprise.

Dans le groupe C, on devrait retrouver un Maroc rajeuni par rapport aux éditions précédentes mais qui s’appuiera sur les récents exploits sportifs de ses aînés (sacrés lors des deux dernier CHAN et, bien sûr, premier demi-finaliste africain d’une Coupe du monde pour les A). Ce sera plus ouvert entre le Ghana, le Soudan et Madagascar, de nouveau invité à un banquet continental après sa participation à la CAN 2019.

Les deux derniers groupes ne rassemblent que trois équipes, ce qui limitera les possibilités de rattraper un mauvais résultat. Surtout, une seule formation pourra valider sa présence au tour suivant. 

Dans le groupe D, on imagine mal l’Angola ou la Mauritanie priver le Mali de la première place. Les Aigles Locaux ont atteint deux des trois dernières finales de l’épreuve.

Le groupe E semble lui promis au Cameroun même si le Congo pourrait jouer le rôle de trouble-fête. Les Lions Indomptables, organisateurs de la dernière édition, s’appuieront sur deux joueurs aperçus au Qatar pour le mondial : le redoutable attaquant Souaibou Marou, qui quittera le Coton Sport de Garoua pour les Orlando Pirates sud-africains après le tournoi, et Jérôme Ngom, auteur de la passe décisive sur le but de Vincent Aboubakar, synonyme de victoire de prestige contre le grand Brésil à Doha.

Le palmarès du CHAN

2009 : RD Congo

2011 : Tunisie

2014 : Libye

2016 : RD Congo

2018 : Maroc

2020 : Maroc

Le calendrier complet

Phase de groupes

13 janvier : Algérie-Libye (Groupe A), Stade Nelson Mandela (Baraki) d’Alger

14 janvier : Ethiopie-Mozambique (Groupe A), Stade Nelson Mandela (Baraki) d’Alger

14 janvier : RD Congo-Ouganda (Groupe B), Stade du 19 mai 1956 d’Annaba

14 janvier : Côte d’Ivoire-Sénégal (Groupe B), Stade du 19 mai 1956 d’Annaba

15 janvier : Maroc-Soudan (Groupe C), Stade Hamlaoui de Constantine

15 janvier : Madagascar-Ghana (Groupe C), Stade Hamlaoui de Constantine

16 janvier : Mali-Angola (Groupe D), Stade Miloud Hadefi d’Oran

16 janvier : Cameroun-Congo (Groupe E), Stade Miloud Hadefi d’Oran

17 janvier : Mozambique-Libye (Groupe A), Stade Nelson Mandela (Baraki) d’Alger

17 janvier : Algérie-Ethiopie (Groupe A), Stade Nelson Mandela (Baraki) d’Alger

18 janvier : RD Congo-Côte d’Ivoire (Groupe B), Stade du 19 mai 1956 d’Annaba

18 janvier : Sénégal-Ouganda (Groupe B), Stade du 19 mai 1956 d’Annaba

19 janvier : Maroc-Madagascar (Groupe C), Stade Hamlaoui de Constantine

19 janvier : Ghana-Soudan (Groupe C), Stade Hamlaoui de Constantine

20 janvier : Angola-Mauritanie (Groupe D), Stade Miloud Hadefi d’Oran

20 janvier : Congo-Niger (Groupe E), Stade Miloud Hadefi d’Oran

21 janvier : Mozambique-Algérie (Groupe A), Stade Nelson Mandela (Baraki) d’Alger

21 janvier : Libye-Ethiopie (Groupe A), Stade du 19 mai 1956 d’Annaba

22 janvier : Sénégal-RD Congo (Groupe B), Stade du 19 mai 1956 d’Annaba

22 janvier : Ouganda-Côte d’Ivoire (Groupe B), Stade Nelson Mandela (Baraki) d’Alger

23 janvier : Ghana-Maroc (Groupe C), Stade Hamlaoui de Constantine

23 janvier : Soudan-Madagascar (Groupe C), Stade Miloud Hadefi d’Oran

24 janvier : Mauritanie-Mali, (Groupe D), Stade Miloud Hadefi d’Oran

24 janvier : Niger-Cameroun, (Groupe E), Stade Miloud Hadefi d’Oran

Quarts de finale

27 janvier : 1er groupe A – 2e groupe B, Stade Nelson Mandela (Baraki) d’Alger

27 janvier : 1er groupe B – 1er groupe D, Stade du 19 mai 1956 d’Annaba

28 janvier : 1er groupe C – 2e groupe A, Stade Hamlaoui de Constantine

28 janvier : 1er groupe E – 2e groupe C, Stade Miloud Hadefi d’Oran

Demi-finales

31 janvier : vainqueur quart 1 – vainqueur quart 4, Stade Miloud Hadefi d’Oran

31 janvier : vainqueur quart 2 – vainqueur quart 3, Stade Nelson Mandela (Baraki) d’Alger

Match pour la troisième place

3 février : Stade Miloud Hadefi d’Oran

Finale

4 février : Stade Nelson Mandela (Baraki) d’Alger

Written by Le parametreur

Comment s’enregistrer au Fonds National de l’Emploi au Cameroun ?

Comment s’enregistrer au Fonds National de l’Emploi au Cameroun ?

Résultats d'admissibilité de six concours directs session 2022 au Burkina Faso

Résultats d’admissibilité de six concours directs session 2022 au Burkina Faso